Mélange du Rhône dans le Léman

Échantillonnages (© Benjamin Lehmann)

Le projet en quelques lignes

Dans le cadre de sa ré-oligotrophisation, le lac Léman connaît une diminution drastique de la concentration en nutriments. Cependant, une production primaire élevée est toujours mesurée. Il semble donc pertinent de déterminer (i) quels nutriments proviennent des apports fluviaux, (ii) où ils sont transportés et (iii) comment ils sont métabolisés.

Cette étude se concentre sur le Rhône, principal affluent du lac Léman, tant en termes de quantité d’eau que de charge sédimentaire. Dans ce projet, une pompe immergée couplée à un échantillonneur automatique réfrigéré a été installée sur la plateforme en septembre et octobre 2019. Elle pompait en continu l’eau du lac à 18 mètres de profondeur où l’écoulement du Rhône a été précédemment détecté pendant cette saison. Avec les 120 échantillons récoltés sur cette période, nous visons à étudier la dynamique temporelle des nutriments du lac et l’éventuelle influence de l’écoulement du Rhône.

Membres de l’équipe

Retour aux Projets en cours