Résultats

Les projets de recherche viennent de commencer à collecter leurs données. De ce fait, nous attendons les premières publications en 2021.

Déc 2020: La start-up Hydromea est finaliste d’un concours deep-tech international

Le Hello Tomorrow Global Challenge est un concours international de startup, qui se tient cette semaine en ligne et où 5’000 start-up en “deep tech” se sont inscrites. Hydromea est l’un des 6 finalistes dans la catégorie mobilité avec leur drone aquatique capable de communiquer sans fil. Le nouveau modem sous-marin a été testé sur LéXPLORE en Septembre 2020. Les entrepreneurs auront trois minutes pour convaincre un panel de spécialistes: investisseurs, représentants de grandes entreprises et d’autres start-up, chercheurs, et médias spécialisés. Félicitations à  Hydromea et nous leur souhaitons bonne chance pour la finale. Lire l’article en entier.

Sept 2020: un modem sous-marin prometteur

La start-up Hydromea a développé un modem optique miniature, qui permet des communications sous-marines. Il est assez sensible pour collecter des données à très grande vitesse à partir de sources à plus de 50 mètres. Dans le cadre du projet Submule, les chercheurs ont testé avec succès leur modem in situ à partir de la plateforme. Cette nouvelle technologie pourrait aider les limnologistes à collecter leurs données directement sous l’eau, sans devoir ramener les capteurs à la surface. Cela pourrait également les aider à vérifier que les instruments de mesure fonctionnent correctement. Lire l’article complet.

© 2020 EPFL Alain Herzog, un robot plonge le modem dans les eaux du lac

Nov 2019: premier séminaire annuel

Le 13 novembre 2019, le comité de pilotage a organisé le premier séminaire autour de LéXPLORE à l’UNIL dans le bâtiment Géopolis. Un grand succès avec plus de 50 participants! La journée a été divisée entre la présentation des premiers résultats et celle des nouveaux projets pour 2020, chacune a été suivie de réponses aux questions. Trois groupes de discussion ont formulé des propositions sur la gestion des données, l’éducation et l’utilisation des nouvelles technologies.

Les 13 projets ont montré une grande multidisciplinarité, allant de l’écologie, la physique, la biogéochimie, la robotique et la micro-ingénierie. Au moins 3 projets développeront et testeront de nouvelles technologies. Cette conférence a offert de grandes opportunités de réseautage aux chercheurs et a favorisé de futures collaborations.